Laisse moi te raconter...

Publié le par Tricot, cuisine et bla-bla

En ce moment, je lis plus que je ne tricote... Avec le temps qu'il fait, je suis plus tentée de m'allonger sur la chaise longue avec un bon bouquin, qu'être enfermée devant une série télé avec mon tricot...

 

Et puis, moi qui adorait lire, plus jeune (c'était il n'y a pas si longtemps hein?), je m'étais laissée happer par le train-train quotidien : auto-boulot-dodo et finalement j'avais relégué cette occupation chère à mon coeur (avec des sanglots dans la voix) tout en bas de ma "to-do list"

 

Les vacances sont venues, et une fois bien détendue, je me suis replongée avec délice dans des récits divers et variés.

 

L'habitude reprise, il était difficile de l'abandonner sur le bord de la route...

 

J'ai continué avec les "chick-lit" d' Isabel Wolff, j'ai tellement adoré que je les ai tous lus les uns juste après les autres.

 

Oui mais,  après??

 

"Laisse moi te raconter l'histoire du chemin de la vie" de Jorge Bucay

 

Pourquoi l'éléphant de cirque, capable d'arracher un arbre, reste-t-il sagement attaché à un maigre piquet ? Parce que, dès sa naissance, il y a été assujetti, et qu'incapable de s'en échapper à cet âge, il n'a plus jamais réessayé depuis. C'est par cette fable que Jorge Bucay, un thérapeute hors du commun, explique à l'un de ses patients qu'il est comme cet éléphant, relié à des centaines de piquets invisibles qu'il croit indéracinables. Et des histoires comme celles-là, Jorge en a beaucoup ! Limpides, faciles à retenir et bien plus éclairantes sur l'existence que n'importe quel discours théorique, elles constituent en effet la base de sa méthode, et elles s'adressent tout autant à son auditeur qu'à chacun d'entre nous...

www.fnac.com

 

9782266211338

 

 

Alors?

 

Quand on a aimé les livres de Laurent Gounelle, on ne peut qu'aimer celui ci.

 

Le format est intéressant, ce sont de petites fables racontées par Jorge Bucay, dans le cadre d'une thérapie entreprise par Demiàn, ça laisse le temps à la réflexion entre chaque fable (pour qui souhaite) et également pour les personnes qui s'endorment trés rapidement une fois le livre ouvert, ça leur donne le temps de lire au moins une fable ;-)

 

La traduction (l'auteur est argentin) est bonne, et malgré la briéveté des fables j'ai mis une bonne semaine à le lire. C'est vous dire si je l'ai savouré!!

 

Donc pour conclure, deux autres bouquins du même auteur et du même genre ont été traduits, je vais me laisser tenter!!

 

 

 

Bonne semaine !!

Publié dans Lectures

Commenter cet article