Week end gourmand et détendu

Publié le par Tricots, cuisine et bla-bla

Toujours un tantinet dans la régression et surtout dans l'envie de chocolat, donc j'ai encore expérimenté des envies :

La première :

Toujours dans la période panna cotta (bah oui Picasso a bien eu la période bleue), j'ai eu envie de voir si ça pouvait fonctionner avec des Bounty... Eh bien ça marche, c'est bon et c'est marrant la noix de coco reste en surface de la panna cotta :

Pour tenter l'expérience pour environ 6 verrines, il vous faut :

-3 barres de Bounty
-40 cl de crème 3% (ça c'est pour les régimeuses)
-10 cl de lait
-2.5 feuilles de gélatine


On met la crème et le lait à frémir (dans une casserole bien sûr), on ajoute les Bounty on laisse fondre en fouettant bien, on radoucit le feu (bah oui faut pas que ça brûle voyons).
Quand tout est bien dissout, on ajoute les feuilles de gélatine, mises au préalable à ramollir dans un bol d'eau fraiche.

On continue de fouetter, et ensuite on dispatche dans des ramequins et la suite ? Mais non c'est pas tout de suite la dégustation, d'abord on laisse le tout au frigo minimum 4 heures !!



La deuxième :

Une mousse au chocolat Crunch 

Verdict? Pas mal. Le Crunch a un goût bien particulier, le seul bémol c'est que le riz soufflé a tendance à devenir ramollo et donc, plus du tout croustillant, mais ça se laisse quand même manger... !! ;-)

Pour les curieuses de tester, il vous faut :

-4 blancs d'oeuf
-200 g de Crunch (deux tablettes)
-1 CS de crème fraiche 3%
-1 pincée de sel


Pour les plus paresseuses (comme moi), on fait fondre le Crunch avec la crème au micro ondes, et pendant ce temps là on fouette les blancs et la pincée de sel.
Une fois les blancs fermes (on doit pouvoir retourner le plat sans qu'ils tombent) on incorpore délicatement le Crunch fondu.
Ensuite on répartit dans des ramequins et direction le frigo au moins 6 heures !!!




J'ai également fait de la soupe façon indienne, mais vous verrez ça demain !!



En attendant, je retourne à mon tricot...!!!






Publié dans Gourmandises

Commenter cet article